De la MAAYA et de ses ramifications

De la MAAYA et de ses ramifications

Hotep, sœurs et frères en Mâat!

Ce matin, nous avons jugés utile de vous apporter un petit éclairage sur la dénomination de notre rassemblement (3RNA). En effet le nom complet, comme il apparaît sur notre récépissé officiel, est intitulé comme suite: « 3RNA-MAAYA« . Comme pour des raisons informatiques Facebook n’accepte pas le tiret entre les mots dans les noms de page, nous avons préféré conserver seulement 3RNA en omettant « MAAYA ». Comme notre souci était de reproduire exactement le nom officiel de notre mouvement, une autre accentuation n’aurait pas pu réussir cette mission capitale.

Alors prière d’adopter le nom complet 3RNA-MAAYA chaque fois que le besoin vous ferait prononcer ou écrire ce mot (car d’un seul nom il s’agit).

Logo du 3RNA

Logo du 3RNA

Comme le dit un adage kamite bien de chez nous: « La promesse est une dette quand elle est prise par un homme honnête ».
Ce soir nous allons cerner, comme promis, les contours du concept de MAAYA, de ses origines à  ses extensions linguistiques ainsi que de la véracité de notre choix pour ce mot qui permet de nommer notre rassemblement: 3RNA-MAAYA.

Si le Christianisme tire son nom de la croyance inébranlable en Christ; l’islam de salam (paix), le bouddhisme de Bouddha alors quelle dénomination doit-on réserver à la pratique scrupuleuse des préceptes de la Mâat?

La question peut paraître aussi vague que provocatrice, suscitant des réactions aussi diverses que la variété des langues kamites (ou même étrangères parlées aujourd’hui à Km’t). Chaque interprète voulant, par un réflexe subconscient, s’attribuer la paternité linguistique de cette dénomination. Afin de calmer les ardeurs partisanes plus ou moins affichées de nos sœurs et frères kamites, nous sommes allés d’un principe aussi vieux que la tradition kamite elle même. Ce même principe que les imposteurs ont utilisé pour se nommer ou nommer leur organisation religieuse est très simple: Il s’agit d’extirper les dénominations annexes de la racine même du mot qui renferme le concept . Ainsi nous aurons MAAYA (MAA’+Ya) qui signifie « de la Mâat », « être Mâat » , « embrasser Mâat ».

Ce choix n’a rien d’arbitraire; il s’explique simplement par la modeste prétention de maintenir une dénomination originale pour notre tradition originale. Loin du « iste » ou du « ien » qui caractérise l’appartenance du sujet à un concept, nous avons prioriser le « ya » qui, dans nos nombreuses langues kamites, pointe vers la même idée d’appartenance. Certes notre démarche s’est beaucoup appesantie sur les langues kamites du MALI (Bambara, Mandingue, soninké…) mais cela n’enlève rien au caractère sacré et universel de cette idéologie kamite.

En Bambara, malinké ou soninké le terme Mâa signifie Mère; Par extension il est conçu comme étant Mère nourricière, cause première, Déesse (le terme Dieu étant très Récent). C’est pourquoi Mâa N’galé qui est devenu Mâa N’gala désignait Dieu ou encore la cause première de TOUT; « N’galé » signifiant Premier, originelle. Chaque langue négro-africaine actuelle étant elle aussi une portion de l’entité linguistique parlée par nos ancêtres négro-africains de la vallée du Nil, pourrait mener merveilleusement la même démarche pour aboutir au même résultat..

Nous savons que, caché dans les replis linguistiques de l’Ésotérisme négro-africain, le mot Mâat est toujours présent dans nos séances initiatiques, nos prières et nos émotions. C’est pourquoi, nous disons à nos sœurs et frères kamites que la démarche linguistique entreprit par 3RNA-MAAYA afin de se nommer ne renferme aucune ambition autoritaire. Nous restons entièrement respectueux de toute autre tentative de dénomination du culte de la Mâat à condition que la racine (MÂAT) reste audible afin de dissoudre toute confusion linguistique ou idéologique.

ANKH-SENEB-OUDJA!

MODIBO FAKOLI DOUMBIA
Secrétaire à la communication de 3RNA (2013-2017)

This article has 6 comments

  1. Salut et merci pour la conscientisâtion des jeunes africains à travers le monde.
    Et au faite j’ai envie de devenir membre .

  2. Hotep!
    Merci infiniment pour ce travail Remarquable afin de Restituer notre Science a notre Peuple. Les Ancêtres à vous les Fondateurs de 3RNA-MAAYA vous ont entendus et vous répondent. Tous les jours nombreux sont ceux parmi nous qui sont émus autant par la beauté visuelle de notre Culture Originelle que par sa légation de Sagesse sans pareil, d’écrits Inégalables. Pour ma part je suis sans cesse en Admiration devant Les Originaux, la Beauté de la Profondeur de leur Pensée (que je reDécouvre avec vous les Rehabilitateurs de notre Spiritualité) me fait frémir….
    Merci encore pour tout, Nous sommes pour toujours ac vous
    Vie, Santé Paix et Force
    One Love, One World, One Light, Oneness… Shem Hotep!

    Anhonmon

  3. Hotep!

    Merci pour ce noble travail

    • Hotep,
      Merci pour vos encouragements.
      Nous mettons en ligne des articles afin d’apporter quelque chose d’utile aux Kamits du monde.
      Plus nous serons, mieux nous nous connaîtrons, et mieux nous évoluerons au milieu des autres.
      Ankh Uja Seneb.
      Les Kamites

  4. Merci bcp. Le relais sera assuré.
    Hotep !
     

  5. Merci beaucoup du travail.

Leave a Reply