Thèmes des ateliers de formation interne 2015-2016

Thèmes des ateliers de formation interne 2015-2016

3RNA-Maaya

 

De Dieu et de la Création.

 

  • Point de départ de toute croyance.
  • Le point de vue de la religion kamite et des trois religions étrangères qui nous intéressent sur : sa Nature ; son identité culturelle, son appartenance raciale, etc.
  • S’est-il auto-créé ou a-t-il été enfanté ?
  • Ses modes opératoires pour créer la Création.
  • La genèse de l’univers.
  • L’ordre de création des Existants (Créatures) de la création. Point de vue de la religion kamite et des trois religions dites révélées.
  • A-t-il terminé son œuvre de création ?
  • Quelles sont ses attentes de ses Créatures.
  • Agit-il dans leurs affaires (leur façon de gérer le monde physique et le monde invisible) ?
  • A-t-il délégué ses compétences ?

 

 

Les mythes fondateurs.

 

  • Qu’est-ce qu’un mythe fondateur ?
  • Quelle est la fonction d’un mythe fondateur ?
  • Quelques grands mythes fondateurs :
    • Mythes fondateurs kamites :
      • La maturation d’Amon dans le Nun (importance de la femme).
      • La création gémellaire (complémentarité femme-homme).
      • Le double meurtre d’Asarê (Wusirê) par Seth (la réincarnation).
      • L’enfantement d’Hor par Asaté (renouvellement du mystère de la création par la femme).
      • L’Assemblée Divine dans le combat d’Hor contre Seth (L’indifférence d’Amon ; la palabre ; la démocratie).
      • La Déesse Maât et la Maât (l’humanisme, l’écologie sacrée et Place de Vérité).
      • Etc.

 

  • Mythes fondateurs judéo-chrétiens et musulmans :
    • La création de la femme à partir de la côte de l’homme (infériorisation de la femme).
    • Le Déluge (apparition des races et malédiction de la race noire).
    • Le sacrifice reconverti d’Isaac (la Tabaski ou sacrifice du mouton).
    • Le mariage d’Agar et d’Abraham (introduction de la circoncision).
    • Les faux exploits de Moïse (humiliation de Pharaon et de son peuple).
    • La crucifixion de Jésus (rachat du péché des croyants).
    • Etc.

 

 

Du Paradis et de l’Enfer.

 

  • Séjour définitif des Vivants après leur mort. (unanimité de toutes les religions ou presque).
  • Meurt-on une seule fois ou plusieurs fois ?
  • Les composantes du corps physique et du corps spirituel.
  • Ce qui survit après l’ultime mort.
  • La Place de Vérité ou le Jugement des Morts.
  • Ce que devient la défunte ou le défunt en fonction des Pensées, des Paroles, des Actes posés du vivant de son véhicule physique.

 

 

La Réincarnation.

 

  • Les composantes du corps physique et du corps spirituel.
  • Ce qui survit après chaque mort.
  • La seconde mort ou la perspective de l’Anacyclose.
  • L’Anacyclose et ses paliers. ( à rapprocher des degrés de l’initiation .
  • La Place de Vérité
  • La fin de la Réincarnation ou le Retour en Dieu ; c’est-à-dire la Fusion avec le Créateur ou encore le séjour au Paradis.

 

 

Monothéisme et Polythéisme.

 

  • L’auteur de la Création n’a pas eu de concurrent ni d’assistant dans l’Œuvre de la création.
  • Alors pourquoi l’invention du mot Monothéisme ?
  • Alors pourquoi l’invention du mot polythéisme ?
  • L’unicité plurielle du Créateur dans la Pensée kamite.
    • Il est le Grand Dieu venu à l’existence de lui-même, affirme-t-il.
    • Il a créé et animé la création en distribuant des parcelles de lui-même.
    • Il est donc la Totalité de toutes les parcelles de lui-même qui animent tous les existants naturels
    • Il n’y a pas en lui un membre qui ne soit habité par un Dieu dit-il encore.
    • Chacun de ces Dieux, hypostases de lui-même accomplit une mission en ses lieu et place, car Juste, Impartial, Parfait, il ne prend position pour aucune de ses créatures au détriment d’une autre sans écorné les qualificatifs ci-dessus.
  • Le copié-collé des trois religions étrangères qui nous intéressent.
    • Dans le Judaïsme : Elohim, autre nom de Dieu chez les Hébreux et les Juifs, signifie Lui-les-Dieux (selon Enel).
    • Dans la Cabale juive, Dieu est représenté avec plusieurs membres dont chacun exécute une fonction (selon Enel).
    • Dans le Christianisme : Dieu-le Père- le Fils ou Dieu-le Fils a trois ou deux facettes.
    • Dans le Christianisme : les neuf (9) chœurs de huit (8) Anges agissent comme des hypostases de Dieu pour accomplir des fonctions.
    • Dans le Christianisme : l’incontrôlable Satan, y compris par Dieu lui-même dont il est une manifestation, accomplit tous les actes réprouvés par son concepteur et créateur.
    • Dans l’Islam : Allah a cent noms, 99 sont connus dont chacun permet d’atteindre un objectif précis.

 

 

De Kamita (Égypte antique) à l’Afrique contemporaine : Permanence d’une Tradition.

 

  • La tradition est la pratique de la Vision du Monde d’un peuple. Elle est l’ensemble des attitudes et des comportements de chaque peuple.
  • De Kamita à l’Afrique contemporaine, la Vision du monde de toutes les branches du Grand Peuple Kamite reste la même, car le tronc est commun malgré quelques manifestations légèrement diversifiées.
    • Dieu unique et pluriel.
    • Dieu Force Vitale animant tous les Existants naturels.
    • D’où absence de prison, de peine de mort, de supplices (l’être humain est sacré étant une parcelle du Créateur).
    • D’où Monarchie Ancestrale et non Monarchie Divine.
    • D’où sanction des Ancêtres ici-bas si nécessaire.
    • D’où une cour royale souveraine et non décorative.
    • D’où Écologie Sacrée.
    • Dieu androgyne.
    • D’où Complémentarité entre la Femme et son compagnon des millions d’années.
    • D’où la place privilégiée de la Femme : Socle de la famille, Gardienne de la Tradition et de la Cité ; souveraine à part entière.
    • Circoncision et Excision (cette dernière ayant été abandonnée par certaines branches du Grand Peuple Kamite.
    • Réincarnation.
    • Vénération et Culte des Ancêtres.
    • Existence de Classes d’âge.
    • Le Calendrier lunaire présidant à toutes les cérémonies importantes concernant la cité
    • Début de l’année coïncidant au début de l’hivernage ou des récoltes (à  vérifier).
    • Existence de lieux de culte privilégiés : Hier les Per Neter (Maisons de Dieu ; c’est-à-dire les temples), aujourd’hui le Bois Sacré et la Case Sacrée.
    • Etc.

 

 

De l’Excision et de la Circoncision.

 

  • Androgynie héritée du Créateur.
  • Rituel d’avant, pendant et après l’entrée dans la case de l’homme ou de la femme.
  • Mise en accord avec le sexe dominant.
  • Réclusion initiatique et formation à la connaissance de la société.
  • Passage à l’âge adulte et de tous les possibles.
  • Solidarité indéfectible du groupe de la classe d’âge.
  • Consolidation des liens sociaux.
  • Garde-fou contre la trahison.
  • Rappeler que l’une et/ou l’autre ont été abandonnées par cette branche du Grand Peuple Noir. (événements exceptionnels : émigration, guerre, etc.).
  • Rappeler que le pouvoir réel détenu et exercé par la femme kamite lui aurait permis de mettre fin à l’excision si les inconvénients étaient supérieurs aux avantage.
  • Rappeler l’origine étrangère de la campagne contre l’excision : Mouvement féministe, homosexualité féminine (Privilège accordé au plaisir clitoridien en lieu et place du plaisir vaginal).
  • Rappeler que si l’excision est une mutilation, la circoncision l’est aussi forcément.
  • Rappeler que du fait de sa pratique par les Juifs et les Arabes, les censeurs n’osent l’indexer.
  • En tout état de cause, seules les femmes kamites doivent, en toute indépendance d’esprit prendre la décision de la conserver ou de l’abandonner.
  • Rappeler que sa criminalisation par certains États est la preuve que leurs dirigeants sont prêts à coucher pour être bien vus par leurs maîtres à penser et donneurs d’ordre et d’aumône étrangers.

 

 

La place de la femme dans la religion kamite et dans les religions dites révélées.

 

  • La comparaison sera pertinente à travers la genèse de l’univers.
  • L’homme d’abord, la femme d’abord, ou les deux en même temps ?
  • Les Déesses souveraines n’existent que dans la Vision du Monde kamite.
    • Asatê (Isis), Nehebet (Nephtis), Sia, Hu, Hator, Sekmet, Serket, etc.
    • Evoquer Ishtar, la babylonienne et inventrice de la prostitution divine.
  • Transmission du pouvoir des Déesses aux humaines kamites.
    • Égales des hommes dans la gestion de la religion et la pratique de la spiritualité.
    • Égales des hommes dans le domaine politique. (Reines, ministres, guerrières, etc.).
    • Complémentarité indispensable entre la femme kamite et son compagnon des millions d’années l’homme kamite

– Fierté de certaines branches du peuple kamite qui attribue leur origine à des femmes (Diolas et Serer du Sénégal ; les Fons du Dahomey).

 

 

Le rôle majeur du prénom et du nom.

 

  • Ils confèrent la vie ; ce qui n’a pas de nom n’existe pas.
  • Instruments d’identification ; mais pas seulement.
  • Ils sont un rouage essentiel dans la conservation de la mémoire populaire.
    • Événements historiques : Keta, Jara, etc.
    • Rôle philosophique : Mogotafé, Sankara, etc.
    • Rôle éducatif : Koffi, Nzé, etc.
  • Perpétuent la chaîne des généalogies.
  • Consolident et dynamisent la relation aux Ancêtres et aux Aïeux des Ancêtres.
  • Graves conséquences de leur effacement devant ceux de peuples à la Vision du Monde antagonique.
    • Déplacement à l’étranger du centre de l’histoire du Peuple kamite.
    • Auto-identification à des acteurs étrangers d’une histoire étrangère.
    • Méconnaissance du parcours historique du Peuple kamite.
    • Négligence à l’endroit des proches Ancêtres kamites remplacés par d’autres.
    • Mépris et rejet des Aïeux jusqu’aux Ancêtres d’avant la déviation.
    • Renoncement, par ignorance, aux soutiens divers des Ancêtres ; lesquels ne trouvent pas preneurs.
    • Attente veine de soutiens d’Ancêtres étrangers qui pensent et toujours à leurs descendants.
  • Rappeler que c’est l’objectif visé par toutes les religions impérialistes qui tuent pour survivre en substituant les prénoms et noms de leurs inventeurs à ceux de leurs victimes désignées.
  • Car quotidiennement répétés les prénoms, surtout, sont comme une main tendue qui se replie toujours vide lorsqu’elle est dirigée vers les mauvaises personnes ; c’est-à-dire vers des Ancêtres d’emprunt.
  • Car quotidiennement répétés les prénoms, surtout, sont comme une main tendue qui a toutes les chances de se replier pleine lorsqu’elle est dirigée vers les bonnes personnes ; c’est-à-dire ses propres et véritables Ancêtres.

 

Génies tutélaires et Égrégores.

 

  • Qu’est-ce qu’un Génie Tutélaire ?
  • Qu’est-ce qu’un Égrégore ?
  • Comment vivent-ils ?
    • Les Génies Tutélaires n’ont besoin de rien ni de personne pour vivre.
    • Les Égrégores ont besoin des fluides négatifs que leur envoient leurs créateurs et les suiveurs de ces derniers.
  • Comment les reconnaît-on ?
  • Quelques Égrégores celèbres : Moïse, Jésus, Moloch, etc.
  • Le danger de nourrir des Égrégores étrangers ou dont on ne sait rien.
    • On signale sa position à l’ennemi qui envoie des ondes négatives.
    • On lui facilite sa mission de destruction mentale.
    • On réduit sa propre existence à une existence de zombie.
  • Il y a urgence à cesser de les nourrir.
    • On disparaît de leurs radars.
    • Le corps énergétique, donc le mental, est à l’abri de leurs agressions.

– Notre lucidité retrouvée sera alors au service de nos propres Égrégores et de nos Génies Tutélaires.

 

Enjeux de la Réhabilitation de la Religion Kamite.

 

  • Religion = Civilisation = Tradition = Vision du Monde.
  • Ensemble des attitudes et comportements propres à un peuple.
  • Vis-à-vis de lui-même, de ses semblables, de son environnement visible et invisible, de ses Ancêtres.
  • Traduit le degré de Sagesse donc de Maturité d’un peuple.
  • Dangers de l’adoption de religions étrangères.
    • Attitudes et comportements étrangers :
      • Baptême.
      • Mariage.
      • Mort, enterrement.

o Les Ancêtres d’emprunt sont considérés mieux inspirés et supérieurs aux siens.

o Leurs descendants héritent cette supériorité et les kamites leur sont inférieurs.

o Complexe d’infériorité intériorisé et justification du mépris des autres.

o Absence de confiance en soi et abandon de son « destin » aux autres.

– Nécessité de la réhabilitation de la religion kamite.

o Redevenir nous-mêmes ; acteurs actifs et incontournables dans la gestion des Affaires humaines.

o Premier Découvreurs de Dieu, Détenteur de la Sagesse, toujours imitée, jamais égalée, notre mission est de guider l’humanité.

 

Les sociétés secrètes kamites : la reconnexion à notre Source de Vie

 

  • Qu’est-ce qu’une société secrète ?
  • Rien de grand et de durable sur terre n’est possible sans interaction avec le monde invisible.
  • Quelques sociétés secrètes célèbres : Franc-maçonnerie et Illuminati, Rose-Croix entre autres.
    • D’inspiration kamite.
    • Déviation.
    • Ambition.
  • Dénigrement des sociétés secrètes kamites : Vaudu, Komo, Bwiti, Mbok, etc.
  • La réalité du terrain.
    • Consolidation des rapports aux Ancêtres.
    • Consolidation des rapports aux Génies Tutélaires et aux Égrégores.
    • Renforcement des liens sociaux.
    • Gestion oblative, préventive de la société.
    • Supervision des Ancêtres, toujours pris à Témoins.
    • Sanction sur terre de tout manquement.
    • Garde-fou contre la trahison.
    • Surveillance, avertissement et mise au pas de celles et ceux investis de pouvoirs politiques, religieux, spirituels.
    • Identification, avertissement et au mise au pas des détenteurs de Connaissance aux comportements déviants.
  • Sortir au grand jour : Reconstruction de nos Per Neter (Maison de Dieu).

 

 

Pour 3RNA-MAAYA

 

Version PDF téléchargeable ci-dessous :

Thèmes des ateliers de formation interne 2015-2016 (3RNA-MAAYA)

 

 

This article has 3 comments

  1. Bonjour,

    Je voudrais connaître le calendrier de conférences de Mr Fakoly Ndoumbi en Europe pour pouvoir y assister.
    Existe t il un réseau européen de 3rna auquel on peut se joindre? Si oui quelles sont leurs cordonnées?
    Bien à vous,

    Sibomana

  2. Bonjour,
    N’ayant pris connaissance des ateliers de formation que tardivement est il possible d’être informé des prochaines formations.
    En vous remerciant par avance

  3. HOTEP, j’ai malheureusement été informé en retard pour participer a l’atelier 2015-2016. J’aimerai savoir la date du prochain atelier et aussi comment je puis faire pour m’inscrire vu que je ne trouve pas la fiche d’inscription sur le site.
    Merci

Leave a Reply