Qui serait le peuple élu ? !

Qui serait le peuple élu ? !

Hotep à toutes, hotep à tous;
Bonne lecture vigilante du texte qui suit :

L’auteure de la Création, la Mère-Père Primordiale, Pure Énergie (le Dieu tardif des sociétés patriarcales et phallocrates) par mutation d’elle-même, en distribuant ses propres parcelles d’énergie à tout ce qui existe et qui est naturel, partant des minéraux aux eaux, des plantes aux animaux rampants, volants et à quatre pattes à l’être humain, savait ce qu’elle faisait.

Si nous partons du principe que toutes les philosophies religieuses lui accordent, l’Omniscience, l’Omnipotence, l’Infaillibilité et toutes les Qualités au comble de leur Nature, ses choix dans l’ordre et la finalité de la création sont pertinents, car respectant une logique implacable.

Elle demeure à la fois Parcelle et Totalité de toute sa création des quatre règnes (minéral, végétal, animal, humain) faite à son image.

Elle est devenue le modèle de toutes les créatures pensantes et parlantes à commencer par ses filles aînées et ses fils aînés, la femme noire et son compagnon des millions d’années, les derniers et les plus aboutis de sa Grande Œuvre.

Elle a choisi la région la mieux appropriée de la terre, Kamita (Afrique Noire) pour y installer ses filles aînées et ses fils aînés : le peuple noir.

Elle, a mis ce dernier à l’abri du moindre besoin pour vivre en le dotant à suffisance de toutes les ressources.

Et surtout du Soleil, car, Insondable et Inconnaissable, dans sa fonction distributrice de la vie elle, c’est le Soleil, sa face visible, qui entretient la vie

Le Soleil Préservateur de la Mélanine, sa marque de « fabrique ».

Premier peuple sédentaire, la femme noire et son compagnon des millions d’années ont créé la première activité humaine : l’Agriculture.

Celle-ci leur a permis, sur la durée, d’observer, d’analyser, et d’interpréter la nature et ses phénomènes et au fur et à mesure, de traduire toutes leurs observations au plan matériel.

Ainsi, sont-ils devenus les Concepteurs de a Première Vision du Monde, les Premiers découvreurs de la Mère-Père Primordiale, les Créateurs de la Civilisation dans ses différents aspects.

Ainsi, sont nés les quelques exemples qui suivent : la Première Ecriture, Les Premiers Textes Sacrés, les techniques architecturales, agricoles, de pêche, de chasse, la forge, la médecine, les mathématiques, la philosophie, l’astronomie, l’organisation de la société, etc.

Ainsi, la connaissance d’elle-même que la Mère-Père Primordiale leur a enseignée, leur a permis de pratiquer l’Indispensable Complémentarité entre la femme et l’homme, l’élévation de la femme au rang de Gardienne de la société et de la Tradition, l’écologie sacrée, le respect de la dignité et de la vie humaines ; donc l’évitement de la prison, la dictature, la torture, les déviances éthiques comme l’homosexualité, la pédophilie, la zoophilie, etc.

Seuls sur toute la surface de la terre pendant quatre-vingts (80.000) ans et des poussières, la femme noire et son compagnon des millions d’années, ont choisi d’aller explorer les espaces qui environnaient Kamita.

Des groupes sont sortis  quarante mille ans (40.000) et des poussières, après, pour aller s’établir hors de Kamita.

Vingt mille (20.000) ans et des poussières plus tard, du fait de la glaciation, dans ses nouvelles terres d’installation, ils sont perdu leur Mélamine et sont devenus progressivement blancs.

Il est intéressant de signaler à la jeunesse kamite, que trois ans plus tôt, il y a vingt-trois mille (23.000) ans et des poussières, leurs Vénérables Ancêtres restés sur le continent continuaient leurs inventions mathématiques, à travers, notamment, l’Os d’Ishango dans la région des Grands Lacs.

Avec la perte de la Mélamine, qui les rapprochait de la Mère-Père Primordiale, ils ont perdu toute la Sagesse qu’elle leur avait transmise.

Devenus donc Leucodermes, et après avoir vu la Grandeur de Kamita sur ses terres, et mal copié et mal collé sa Sagesse, dispensée seulement dans les centres initiatiques et dont ils ne pouvaient se pénétrer, car ils n’étaient pas circoncis, ils ont entrepris une campagne de destruction sans nom.

Ils ont perpétré un véritable Matricide et Parricide.

À travers l’esclavage et la colonisation, les leucodermes arabes et occidentaux, avec sabres, fusils et  canons, contre des villageois prônant et pratiquant la Sagesse dispensée par la Mère-Père Primordiale, ont réduit la population kamite de huit cent cinquante millions (850.000.000) et des poussières à cent cinquante (150.000.000) et des poussières.

L’objectif inavoué, mais trahi par Peter Bota d’Afrique du Sud de l’Apartheid est de s’approprier Kamita sans les Kamites.

Mais aujourd’hui, malgré d’autres armes, non meurtrières, ils s’interrogent sur la Capacité de Résistance des Kamites.

Malgré des maladies ciblées préparées dans leur laboratoire de la mort, le sida, l’ébola, etc. la femme noire et son compagnon des millions d’années sont plus féconds que jamais.

Dans quelques dizaines d’années, ils atteindront et dépasseront le milliard de personnes dont la majorité sera les enfants et les femmes portés par un dynamisme apte à balayer tous les obstacles.

Auxquels s’ajoutent plusieurs millions de leurs parents de la Diaspora.

Ils ne savent plus auxquels de leurs saints et saintes, prophètes et prophétesses se vouer.

D’autant plus que leurs futurologues constatent, avec consternation une réalité indiscutable.

Et l’éveil et la prise de conscience du Passé glorieux de ses Vénérables Ancêtres, Viatiques Indispensables à sa détermination à rectifier le faux tir de son destin truqué par la leucodermie occidentalo-arabe avec la complicité de leurs chiens de garde, les anti-matriotes francs-maçons,  sont aujourd’hui, au sein de la jeunesse kamite, aussi visible que la pleine lune dans un ciel même encombré.

Certainement, cela est perçu par la jeunesse Kamite, qui retrouve la pleine confiance en elle-même comme un message de la Mère-Père Primordiale :

ELLE NE LAISSERA JAMAIS DISPARAITRE LES PROTOTYPES À PARTIR DESQUELS ELLE A CRÉE SA CRÉATION HUMAINE.

LA FEMME NOIRE ET SON COMPAGNON DES MILLIONS D’ANNÉES RETROUVERONT LEURS PLACES DE GUIDES DE L’HUMANITÉ DANS LES SENTIERS DE LA SAGESSE.

N’EN DÉPLAISE AUX NÉGROPHOBES LUCIDES ET ATTARDÉS.

 

Doumbi Fakoly

 

Version PDF disponible en téléchargement ici: Qui serait le peuple élu ?!

 

Leave a Reply